Médical

Auguste Lumière s'intéressait tout particulièrement à la médecine tout en n'étant pas médecin.

En 1896, il crée le Laboratoire de physiologie expérimentale et pharmacodynamique, chemin Villon à Lyon Monplaisir.

En 1897 c'est un Laboratoire à l'Hôtel du Chalet.

Le 4 décembre 1899 il crée la Société Anonyme des Produits Chimiques Spéciaux (Brevets Lumière), 21 rue St Victor, Lyon, société au capital de 500 000 F.

En 1902-1903, l'adresse commerciale de la Société Anonyme des Produits Chimiques Spéciaux (Brevets Lumière) devient 9 cours de la Liberté, toujours à Lyon. En 1920, cette adresse est toujours active.

En 1910 de nouveaux laboratoires de recherches scientifiques de 5000 m², ainsi qu'un dispensaire, voient le jour du 49 au 51 rue Villon.

En 1927 Auguste Lumière et son fils Henri créent la Société des Laboratoires Lumière. Elle remplace la Société Anonyme des Produits Chimiques Spéciaux (Brevets Lumière), bien que ce nom reste présent sur les boîtes de médicaments.

En 1930, la Clinique Lumière voit le jour ; le bâtiment existe encore en 2019, il est la propriété des Hospice Civils de Lyon.

Je possède un document qui comporte un tampon postal daté d'août 1933 et qui annonce le changement d'adresse des Laboratoires Lumière qui déménagent du 23 cours de la Liberté au 45 rue Villon.

En 1967,  les Laboratoires Lumière sont rachetés par les Laboratoires Sarbach.

Sources : documentation personnelle et : Raynal Cécile. Un pharmacien des Lumière : Marius Sestier (1861-1928) . In: Revue d'histoire de la pharmacie, 97e
année, N. 365, 2010. pp. 7-30; doi : https://doi.org/10.3406/pharm.2010.22134 
https://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_2010_num_97_365_22134